Entreprise

Nous sommes 3 agriculteurs qui, auparavant, cultivions le tabac sur nos terres. Lorsque cette culture est disparue du paysage canadien, nous avons dû nous repositionner.

Quelles cultures?

Nous avions plusieurs avenues devant nous: les légumes, les grandes cultures, les herbes médicinales. Toutefois, notre attention a été attirée par des variétés de plantes aux propriétés extraordinaires: les plantes à fibre. En effet, ces plantes se démarquent des autres par leur propriété de valorisation. Une plante à fibre peut servir dans l’alimentation humaine comme animale, la production de matériaux de construction, la production de matériaux pour l’industrie automobile, dans la confection de papier, et bien plus.

Nous avons dû rapidement décider quelle plante serait la plus avantageuse, considérant les applications commerciales et la qualité de nos sols afin d’obtenir le rendement le plus optimal pour nos fermes. Notre choix: le chanvre industriel. Le chanvre industriel a été longtemps utilisé dans l’industrie navale. La fibre de chanvre, une fois tressée, s’avère d’une solidité rassurante.

La production du chanvre a été bannie au Canada au début du 20è siècle. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, la culture du chanvre a été permise à nouveau, pour être interdite à nouveau par après. C’est au milieu des années 1990 que le Canada a permis à nouveau la culture du chanvre. Les conditions permettant cette culture sont importantes et restrictives. Le gouvernement canadien veut s’assurer ainsi que les producteurs agricoles cultivent bel et bien du chanvre et non du cannabis, qui s’avère une variété cousine illégale puisqu’elle contient du THC. Or, le chanvre contient si peu de THC qu’il n’a aucun effet psychotrope.

Nous avons commencé à cultiver le chanvre en 2006 à titre expérimental. Nous avons été fortement inspirés par les expériences menées plus tôt au Manitoba et en Europe. Le chanvre étant une plante aux fibres et à la chènevotte bien plus solides que ce qui est normalement cultivé au Québec, il a fallu adapter la machinerie agricole pour récolter les champs. Cette aventure alimente encore les discussions de Noël et du jour de l’An!

En 2008, les premiers produits alimentaires ont été confectionnés et testés au Centre d’innovation et de transformation des aliments de Lanaudière, le CITAL. Il s’agit d’un laboratoire de tansformation agroalimentaire qui nous  a permis d’établir les bons procédés de tansformation pour ses trois produits: l’huile, la noix et la farine. Depuis l’hiver 2011, les produits sont disponibles sur les tablettes des épiceries IGA Crevier de la région Lanaudière, du IGA de Berthierville, au Marché des saveurs (Marché Jean-Talon à Montréal) ainsi que chez Arohma, dans l’est de Montréal. Nous sommes la Coop de Productions Lanaufibres.

La Coop est aussi membre du CDBL (Conseil de développement bioalimentaire de Lanaudière), du CDR (Coopérative de développement régional), et du CHTA/ACCC (The Canadian Hemp Trade Alliance/ Alliance Commerciale Canadienne du Chanvre).

 

PROPRIÉTAIRES

La Coop de Production Lanaufibres est une coopérative de producteurs regroupant 16 producteurs agricoles de la région Lanaudière. Ceux-ci, en tant que propriétaires et investisseurs, peuvent bénéficier des ristournes versées aux membres et d’un prix d’achat privilégié par rapport aux non-membres. Nous sommes donc les producteurs du chanvre qui se retrouve dans vos assiettes. Soucieux de la qualité des produits que nous vous livrons, aucun pesticide n’est utilisé sur nos terres.

 

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Président: Christian Boisjoly (Lanoraie)

Vice-président: Jean-Pierre Labyt (St-Thomas)

Secrétaire-trésorier: Luc Hervieux (Lanoraie)

Directeurs: Nicolas Asselin (Notre-Dame-de-Lourdes), Gaétan Beaulieu (Ste-Mélanie)